Ligne Maginot

Reflet

égouts visitables du four à chaux

Repos

Tant de journée qu’il est là !
A voir tomber des âmes.
Tant de journées déjà passées sur le chemin des dames.
Marcel sent que la fin a sonné.
Au fond de sa tranchée, ses mains se sont mises à trembler.
L’odeur de la mort se fait sentir,
il n’y aura pas de corps à corps, il sent qu’il va bientôt mourir.
Comment un homme peut-il accepter d’aller au combat ?
(L’avenir est un long passé – Manau)